Plainte de Mame Mbaye Niang : Sonko maintient ses accusations et attend une convocation du Tribunal

 est retourné hier jeudi à la Division des investigations criminelles (Dic), dans l’affaire l’opposant à l’actuel ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang. Les Echos rappelle que c’est mercredi que le maire de Ziguinchor a été convoqué la première fois par les enquêteurs.

Mais, une fois sur place mercredi, Sonko, interrogé par les enquêteurs sur ses déclarations sur le rapport mettant en cause Mame Mbaye Niang, dans la gestion du Programme de gestion des domaines agricoles communautaires (PRODAC), a répondu qu’il ne savait pas qu’il était convoqué pour ce dossier.

Selon le journal, il leur a dit qu’il croyait qu’il était convoqué dans le cadre de la plainte qu’il a déposé contre Me El Hadji Diouf, avocat de Adji Sarr, dans l’affaire Sweet beauty. C’est ainsi qu’il a sollicité un délai de 24 heures pour préparer son audition. Laquelle a repris hier. Face aux enquêteurs, Sonko a tenu à corriger son lapsus, précisant qu’il voulait parler de l’Inspection générale des finances (IGF) mais qu’à la place, il s’est trompé, parlant de l’Inspection générale d’État (IGE).

En revanche, il a maintenu ses accusations, soulignant détenir les documents. Il attend juste d’être convoqué devant le Tribunal pour les exhiber, a-t-il dit. 

Partager Avec...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.