Pape Alé Niang : Deux entités, regroupant des associations de défense des Droits de l’Homme, exigent sa libération “immédiate”

Spread the love

“Les autorités sénégalaises doivent immédiatement  remettre en liberté le journaliste d’investigation Pape Alé Niang”, estiment-ils. 
Le Réseau Ouest- Africain des Défenseurs des Droits Humains (ROADDH) et la  Coalition Sénégalaise des Défenseurs des Droits Humains (CoSeDDH) “sont  préoccupés par l’arrestation et le placement sous mandat de dépôt, le vendredi 09  novembre 2022, du journaliste Pape Alé Niang, journaliste et Directeur du média  en ligne Dakarmatin, poursuivi pour divulgation sans autorisation de documents  militaires dans une vidéo-live sur son compte Facebook trois jours auparavant, et  pour recel de documents militaires estampillés “secrets”, annoncent les deux organisations dans un communiqué. 

Source Seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.