Forces armées sénégalaises : Nominations, promotions, affectations… Macky Sall récompense la compétence

Spread the love

Depuis sa prise de fonction en 2012, le président sénégalais Macky Sall, a fait preuve d’une grande détermination pour assurer le développement militaire du pays. Ne lésinant pas sur les moyens, le chef de l’Etat a toujours affiché l’ambition de bâtir un outil de défense à la hauteur des ambitions d’émergence du Sénégal. Avec un intérêt particulier accordé aux ressources humaines, le président a mis en œuvre plusieurs actions visant essentiellement la reconnaissance et la récompense des compétences militaires.

La modernisation des Forces armées sénégalaises se poursuit. C’est un engagement pris par le président de la République, Macky Sall, en personne. Plusieurs actions ont été prises récemment dans ce sens et vise à doter l’armée des ressources nécessaires lui permettant de mener à bien ses missions de défenses de l’intégrité territoriale du pays et la sécurité de ses habitants. En plus des moyens matériels, le Président a toujours œuvré pour un renforcement des ressources humaines au niveau de l’institution militaire. Les dernières nominations et promotions au sein de l’Armée vont dans le sens de ce renforcement, nécessaire pour toute armée qui se veut performante.

Nominations dans les rangs de l’armée : Du sang neuf et une consécration des compétences

Pour une armée performante et en mesure d’accomplir ses rôles constitutionnels, la recette est simple et elle est en vigueur dans tous les pays à régime civil. Elle consiste en un changement dans la continuité. Ce qui implique l’injection en continu d’un sang neuf dans les rangs de l’armée, notamment dans les postes de responsabilité, tout en gardant les équilibres en vigueur. Le Sénégal ne fait pas exception sur ce point et le Président Macky Sall y veille personnellement comme l’ont bien démontré les dernières nominations.

Sur la liste des nouveaux promus on retrouve notamment le Général Souleymane KANDE. Militaire au parcours exemplaire, ses actions sur le terrain ont fait de lui l’un des hommes de terrain les plus performants. En effet, ayant participé à toutes les gloires de l’Armée sénégalaise, de la Casamance à l’opération Gabou en Guinée Bissau, en passant par l’opération « Restaurer la démocratie en Gambie», il a fait preuve d’une grande efficacité. Les dernières opérations exécutées en Casamance par le général KANDE à la tête de la Zone militaire N°5 avaient permis le démantèlement des bases rebelles et le retour de populations dans les villages abandonnés pendant plusieurs décennies.

Patriote, loyal et grand défenseur du pays, des qualités qui lui ont valu cette promotion au grade de Général à l’âge de 51 ans. Il fait désormais partie d’une jeune génération de militaires à la carrière exemplaire comme plusieurs de ses prédécesseurs comme les généraux Joseph Mamadou DIOP, Omar WADE, Babacar GAYE, Abdoulaye FALL pour ne citer que ceux-là qui ont tous été promus entre 49 et 50 ans.

Sur cette liste on retrouve également les Généraux de division Mbaye CISSE, qui prend la tête de l’Etat-major particulier du Président de la République, Philippe DIA, nommé à l’Inspection générale des Forces armées et le Général de brigade Jean DIEME, nommé au niveau du Centre des Hautes Etudes de Défense et de Sécurité. Des nominations logiques, vu le parcours de chacun de ces militaires. Là encore, l’action du chef de l’Etat vient garantir la bonne gouvernance de l’institution militaire sénégalaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.