Affaire « Sweet Beauty »: le doyen des Juges a transmis son « avis de clôture »

Maham Diallo, le doyen des juges, a posé un acte qui montre que l’instruction de l’affaire Sweet Beauty est, probablement, à son terme.

Dans l’affaire «Sweet Beauty», le doyen des Juges d’instruction a transmis un « avis de clôture » aux avocats et au Parquet. Ce, pour observations avant de clôturer le dossier. Le Soleil, qui en a donné l’info, renseigne que le maitre des poursuites a un délai de trois jours pour faire ses observations.

Par la suite, le juge Oumar Maham Diallo prendra une ordonnance de clôture ou poursuivra l’instruction si le Parquet en exprime la demande. Celui-ci peut, au besoin, demander un complément d’information.

Cet acte du juge intervient après l’audition des plusieurs témoins cités par les conseils de Ousmane Sonko. Auparavant, le magistrat avait procédé, le 6 décembre dernier, à la confrontation entre Adji Sarr et Ousmane Sonko. Ce dernier est accusé de viols et de menace de mort sur la jeune masseuse.

Inculpé, le leader de Pastef a été placé sous contrôle judiciaire. Le dossier avait été confié au juge du huitième cabinet d’instruction qui s’était dessaisi, avant qu’il ne soit confié à nouveau au Doyen des juges, Samba Sall, décédé un mois après l’inculpation de Ousmane Sonko. Il a été remplacé par Oumar Maham Diallo qui a pris fonction le 5 mars dernier.

Partager Avec...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.